SYNOPSIS

La chambre de Milena » dévoile l’existence de Milena Jesenskà – magnifiquement incarnée par Soizic Gourvil – de son enfance derrière la fenêtre, « avec vue sur le monde », à son décès dans un camp nazi, en passant par les bombardements ou ses rêveries passionnées et passionnelles avec Kafka, dont elle fut la traductrice et à qui Daniel Mesguich prête une voix grave et envoûtante…
Une histoire d’amour emportée dans la tourmente de la Grande Histoire… Une histoire intime et universelle à la fois…

« Ça commence par un rêve.
Toute histoire commence par un rêve.
Et finit par ? »

Fiche technique

Milena Jesenskà
Journaliste tchèque et écrivaine, Milena Jesenskà a signé un grand nombre de chroniques, de reportages et de courts essais. Destinataire des admirables « Lettres à Milena » de Franz Kafka au début des années vingt, l’un de ses livres, « Vivre », dévoile la fervente volonté d’une femme d’être présente dans l’Histoire. Elle s’y révèle un témoin extrêmement lucide de son époque, sensible à tout ce qui, dans « l’air du temps », rend la vie digne d’être vécue, malgré les menaces qui pesaient alors sur le siècle.
Milena est morte dans un camp de concentration en 1944, à Ravensbrück.

Texte & mise en scène Filip Forgeau Avec Soizic Gourvil Et la voix de Daniel Mesguich
Lumières Michaël Vigier Univers sonore Lionel Haug
« La chambre de Milena » de Filip Forgeau est paru aux éditions Le bruit des autres (préface de Daniel Mesguich)

Soizic Gourvil Filip ForgeauDaniel Mesguich
Dossier presse Chambre Milena MILENA Revue de presse intégrale