AG2010

Maintenir, développer et transmettre les Mémoires des principaux événements qui ont marqué l’histoire du 20ème siècle, celles des grandes catastrophes et tragédies que sont le génocide des Arméniens et la Shoah, des conflits qui ont ravagé en grande partie le continent européen et des exils qui s’en suivirent : telle est la mission de l’Europe de la Mémoire.

Dans cadre, tout ce qui constitue la lutte contre le rejet de l’autre, des autres, qu’il s’agisse du racisme, de l’antisémitisme et du négationnisme, hélas encore présents dans nos sociétés, reste notre priorité et celle des femmes et des hommes de bonne volonté avec lesquels nous travaillons depuis dix ans.

C’est en effet le 21 janvier 2001 que divers musées, centres ou grandes organisations de mémoire ont décidé avec l’appui d’un Comité de Parrainage, de réunir leurs talents et moyens, de réfléchir et d’agir au sein de l’association Europe de la Mémoire.

Aussi, des années plus tard, il est nécessaire d’aborder, avec un autre regard, la question de la Mémoire et de sa transmission avec des moyens pédagogiques et événementiels adaptés mais aussi avec toute la nécessaire ouverture qu’il convient d’avoir par rapport aux tragédies et génocides plus récents comme ceux du Rwanda ou du Darfour et surtout pour le vivre ensemble.

Alors que notre pays est en plein débats et réflexions, alors que les valeurs républicaines sont plus que jamais menacées et alors même que des individus, des groupes, et des Etats comme la Turquie, l’Iran, le Soudan et d’autres sont encore en train de pratiquer une politique très agressive, il est plus que jamais indispensable de rester vigilants et mobilisés. Souhaitons que les années à venir soient celles du respect de la mémoire, que le racisme et l’antisémitisme comme le négationnisme, ces trois fléaux de notre société, ces lignes jaunes qu’il est absolument interdit de transgresser, puissent enfin reculer et que les dispositifs législatifs de protection des citoyens et de la société dans son ensemble soient votés et appliqués. C’est en tout cas, le chantier qui mobilise aussi les responsables d’Europe de la Mémoire.

Alexis GOVCIYAN
Président d’Europe de la Mémoire

 

Europe de la Mémoire soutient la création théâtrale

Nous vous recommandons tout particulièrement:
LE RAPPORT PILECKI

Lire plus
Personne Ne M’aurait Cru,Alors Je Me Suis Tu

Lire plus
Ici Il N’y A Pas De Pourquoi !

Lire plus
Exils D’Espagne, De La Retirada À Aujourd’hui

Lire plus
Rosa Liberté

Enter your Description

LIRE PLUS