Le 20 janvier 2001, divers organismes, associations, collectivités territoriales et centres de mémoire européens se retrouvaient à l’occasion d’une journée d’étude et lançaient l’idée d’un programme international d’échanges dénommé « Europe de la Mémoire »
Très rapidement rejoint par d’autres structures désireuses de mettre leurs compétences individuelles au service d’une action commune, ce réseau s’est notamment fixé pour objectif de « favoriser l’enseignements des principaux génocides, déportations, conflits, persécutions et tragédies du 20ème siècle ainsi que leurs conséquences notamment exils et migrations »

Chaque jour de nouveaux dangers menacent la stabilité de nos démocraties et plus que jamais la transmission des Mémoires s’affirme comme l’un des principaux outils de lutte contre toutes les formes d’intolérance, qu’elles aient pour nom racisme, antisémitisme ou négationnisme.
Cette année verra notamment l’ouverture de nouvelles délégations régionales, la mise en place de programmes pédagogiques à l’intention des établissements d’enseignement secondaire, le soutien à la création artistique et la poursuite d’actions promotionnelles en faveur des principaux musées et centres européens de Mémoire.

Alain Kremenetzky
Délégué général de l’Europe de la Mémoire

 

Europe de la Mémoire soutient la création théâtrale

Nous vous recommandons tout particulièrement:
LE RAPPORT PILECKI

Lire plus
Personne Ne M’aurait Cru,Alors Je Me Suis Tu

Lire plus
Ici Il N’y A Pas De Pourquoi !

Lire plus
Exils D’Espagne, De La Retirada À Aujourd’hui

Lire plus
Rosa Liberté

LIRE PLUS
L'homme de boue

Lire plus